Vie du MEDEF

Message de Pierre Gattaz aux adhérents du MEDEF : "Fiers du travail accompli"

Pierre Gattaz

    Entrepreneurs engagés, militants de terrain, mandataires sociaux, tous adhérents du Medef, vous pouvez être fiers du travail accompli. Car, n’en déplaise à certains, depuis plus de quatre ans, jamais le Medef n'a été aussi actif pour contrer toutes les idées délirantes d'une classe politique au pouvoir : combats réussis contre la taxe sur l’Excédent brut d’exploitation (EBE), contre une loi Hamon généralisée, contre le compte pénibilité, contre l'augmentation des contraintes réglementaires et législatives, contre l'augmentation des cotisations et des charges de tout type...

    Jamais le Medef n'a été aussi actif pour favoriser l’activité des entreprises et restaurer en conséquence leurs marges ; grâce à la négociation réussie du Pacte de responsabilité en fin d’année 2013 et grâce au CICE, soit une baisse de 40 milliards d’euros de charges. Cette baisse, même si elle n’est pas aussi importante que souhaitée, aura contribué à la création de 300 000 emplois sur l'année 2016.
    Jamais le Medef n'a été aussi actif sur le terrain pour faire la pédagogie des réformes et déployer la vision d'une économie dynamique grâce à trois ingrédients majeurs : la croissance, la confiance et les compétences. Pour cela, nous avons déployé de nombreux outils (Arbre de la croissance, Livre jaune pour la création d’un million d'emplois en cinq ans, Livre bleu saison 1 des sept défis de la croissance, Livre bleu saison 2 des quatre blocs de réformes indispensables…).
    Jamais le Medef n'a été aussi actif durant la campagne présidentielle, avec la mise en place du projet "Le vrai débat" ainsi que de nombreuses actions concrètes dans tout le pays (France 2020, Beau Travail, les Déterminés...) permettant d’intégrer des propositions et des projets de réformes pragmatiques dans de nombreux programmes.
    Jamais le Medef n'a été aussi actif en lobbying défensif pour contrer et éviter les mauvais coups pour les entreprises. Et jamais il n’a été aussi actif en lobbying offensif pour promouvoir toutes les pistes économiques de croissance, que cela soit dans l’innovation, dans l'excellence opérationnelle et la montée en gamme de notre offre, dans l’exportation et la mondialisation de notre économie, dans notre partenariat avec l’Afrique, dans la transition énergétique, dans la révolution numérique, dans la promotion de l'entrepreneuriat, dans la réforme du 1 % logement, dans la promotion de l'Europe, dans le financement de nos TPE-PME, etc.
    Jamais le Medef n'a eu autant de réussite en négociation nationale interprofessionnelle, avec quatre négociations réussies sur cinq, dont aucune ne s’est traduite par une augmentation de charges ou de cotisations pour les entreprises, ce qui n'était jamais arrivé dans l'histoire du paritarisme de négociation.
    Jamais le Medef n'a eu autant de résultats en matière sociale (notamment avec les ordonnances réformant le marché du travail), en matière fiscale (suppression de l’ISF, baisse du taux d'IS, et flat tax entre autres), en matière aussi de formation, d’apprentissage et de simplification dont les réformes annoncées sont en cours et vont dans le sens souhaité.
    Jamais enfin le Medef n'a disposé d'une telle influence avec une première place d'organisation patronale confortée en 2016, et un nombre d'adhérents directs proche de 200 000, égalé par aucune autre institution patronale.
    L'ensemble des adhérents du Medef peuvent ainsi être fiers de leur institution et fiers du travail accompli. Il s’agit d’un travail collectif, fruit de vos engagements et de votre militantisme. Certains veulent ne voir que les polémiques ou épiloguer sur les aigreurs de certains apparatchiks. Grand bien leur fasse. Mais je sais que votre engagement, notre engagement, reste extrêmement utile pour nos entreprises, pour notre économie, pour l’ensemble de nos concitoyens et pour la France. Alors oui, soyons fiers de l’action du Medef. Et continuons nos combats.