International -Europe

« Le Nigéria est une terre d’investissement et de développement pour les entreprises françaises »

delegation-nigeria-2015
  • Source : MEDEF
  • Crédits photos : MEDEF

C’est en substance le message que Pierre Gattaz, président du Medef, portera en conduisant sa première délégation de chefs d’entreprise en Afrique. Il sera à la tête d’une cinquantaine d’entreprises, petites, moyennes ou grandes, intéressées par les nombreuses opportunités du marché nigérian.

Patrick Lucas, le président du comité Afrique de Medef international sera également présent durant ce voyage de 4 jours.

Cette 4e délégation de MEDEF International au Nigéria séjournera à Abuja et à Lagos. Ce voyage sera l’occasion de multiples échanges et rencontres avec l’ensemble des représentants de la société nigériane.

Ainsi, Pierre Gattaz rencontrera Muhammadu Buhari, le président de la république fédérale du Nigéria le lundi 5 octobre. Des rencontres avec les communautés d’affaires sont également programmées. 

Première démographie et première économie du continent, le Nigéria voit émerger une classe moyenne demandant de nouveaux équipements d’infrastructures et de d’équipements, mais aussi de services et de loisirs. Les entreprises françaises des secteurs du bâtiment, des transports, de l’environnement, de l’énergie et de la ville durable seront évidemment présentes.

Nouer des relations durables

Le Medef souhaite à travers cette délégation nouer des relations durables avec ce grand pays en favorisant les offres mettant l’accent sur la formation des personnels ainsi que celles à fort contenus locaux. 

Pour Pierre Gattaz, président du Medef, « l’Afrique est notre nouvelle frontière. Nous sommes des partenaires historiques et nous avons tant à gagner en nouant des relations commerciales fortes, durables et confiantes. La France a certes beaucoup à apporter à l’Afrique, mais l’Afrique a tellement à apporter à la France ! »

Pour Patrick Lucas, président du Comité Afrique de Medef international, « nous sommes ravis de conduire cette délégation dans un grand pays de l’Afrique anglophone. Les opportunités de développement pour nos entreprises sont considérables et nous espérons que d’étroites relations bilatérales seront nouées à l’occasion de notre voyage au Nigéria. »