FRANCE
1. Croissance du PIB au 2ème trimestre 2014 : stagnation, comme au trimestre précédent
2. Situation des entreprises au 2ème trimestre 2014 : la baisse des marges continue
3. Situation des ménages au 2ème trimestre 2014 : +0,5% de pouvoir d’achat, grâce à une stagnation des prix
4. Climat des affaires en septembre 2014 : nouvelle dégradation, qui se retrouve dans le bâtiment, les services et le commerce de gros
5. Demandes d’emploi en août 2014 : -11 100 personnes sur un mois, +7 000 personnes au chômage depuis plus de trois ans
6. Tensions sur le marché du travail au 2ème trimestre 2014 : nouvelle hausse des entrées à Pôle emploi mais quasi-stagnation des offres collectées

INTERNATIONAL
7. Marché du logement aux Etats-Unis en août 2014 : repli des mises en chantier (-14,4%) et des permis de construire (-5,6%)
8. Tendances récentes des marchés

A l'occasion de la visite du Bureau de la BDA (Confédération des employeurs allemands) à Paris, Pierre Gattaz, président du MEDEF, et Ingo Kramer, président de la BDA, souhaitent partager plusieurs analyses et convictions.

Depuis plusieurs mois, le MEDEF, ses 80 fédérations professionnelles et ses 127 MEDEF territoriaux - ce qui représente 750 000 entreprises - ont mis la mobilisation en faveur de la création d'emplois au cœur de leur ambition commune. C'est le projet « 1 million d'emplois » symbolisé par un pin's porté par de nombreux chefs d'entreprise.

L'emploi est au cœur des préoccupations et de l'action du MEDEF. Au-delà des mots, l'organisation patronale se mobilise concrètement en faveur de l'emploi, notamment en allant à la rencontre de ceux qui en sont éloignés.

Le président du MEDEF Pierre GATTAZ et Michel PEBEREAU, son conseiller sur les sujets éducatifs, ont rencontré mercredi 10 septembre le Bureau de la Conférence des présidents d'université (CPU), son président Jean-Loup SALZMANN, président de l'université Paris-XIII et ses deux vice-présidents Khaled BOUABDALLAH, président de l'université de Saint-Étienne, et Gérard BLANCHARD, président de l'université de La Rochelle.

La publication de contenus concernant l'entreprise par un salarié ou un tiers est soumise à des règles juridiques éprouvées sur Internet mais qui ne sont pas toujours connues de tous et soulève, du fait du développement de nouveaux usages, des questions juridiques inédites.