Le Conseil National de la Transition Ecologique (CNTE), dont le Medef est membre, a émis le vendredi 9 septembre 2016 un avis sur le principal outil de mise en œuvre de la loi de transition énergétique : la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE).

Le décret n° 2016-1138 pris pour l'application de l'article L. 225-102-1 du code de commerce et relatif aux informations environnementales figurant dans le rapport de gestion des entreprises a été publié au Journal officiel du 21 août 2016. Il précise les informations environnementales relatives à l'économie circulaire, à l'impact sur le changement climatique et à la lutte contre le gaspillage alimentaire à publier en application des articles 70 et 173 de la loi transition énergétique d’août 2015 et de la loi de février 2016 sur la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Les entreprises françaises sont engagées dans la transition énergétique. Ce sont elles qui mettront en œuvre concrètement cette transition afin de conforter les atouts de la France sur les 3 piliers de la politique énergétique :

- lutte contre le changement climatique,

- sécurité d’approvisionnement, 

- compétitivité et place de la France dans la compétition européenne et internationale.

Lors d’une conférence de presse à quelques semaines de la conférence de Paris sur le climat (COP 21), le MEDEF a dessiné les contours de ce que devrait être un accord à la hauteur des enjeux et présenté son engagement en ce sens.

Les entreprises s’engagent pour le climat et proposent des solutions. Opportunité, responsabilité et compétitivité : tels sont les maîtres mots pour répondre au défi ambitieux du changement climatique. Visualisez la vidéo pour en comprendre tous les aspects.

Le Medef s'étonne de l'adoption dans la loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte d'une trajectoire d'augmentation de la taxe carbone sans aucune concertation préalable, sans aucune étude d'impact - notamment quant aux conséquences sur la compétitivité des entreprises - et sans coordination avec ce qui est fait par ailleurs dans d’autres pays membres de l’Union Européenne.

Le MEDEF, 6 organisations françaises et internationales représentant les entreprises et des dirigeants de 59 entreprises ont d’ores et déjà signé une déclaration présentant les « Propositions des entreprises pour la COP 21 de Paris » (« Business proposals for COP 21 ») et appellent d’autres responsables économiques à joindre le mouvement.

Le MEDEF est  partenaire de la Semaine du Climat (Business and Climate Summit) qui se tient les 20 et 21 mai à Paris. Bruno Lafont, président du Pôle Développement Durable du MEDEF et président directeur général de Lafarge, interviendra en clôture de ce Sommet qui réunira responsables politiques et chefs d’entreprise pour présenter leur vision d'un monde bas carbone et discuter des moyens de la mettre en œuvre dans la perspective de la COP 21.