Pôle Emploi, l’AFPA, le MEDEF et le groupe Adecco se mobilisent à bord du train pour l’emploi et l’alternance du 7 au 23 novembre.

Dans le cadre de la semaine Ecole-Entreprise 90 élèves de Cherbourg ont pu  découvrir les métiers de la mer et les énergies renouvelables.

Depuis 3 ans, le MEDEF travaille avec son outil TEC (Observatoire Tendance Emploi Compétence), afin d’avoir une meilleure connaissance d’un côté des besoins des entreprises en terme de recrutement et de l’autre des attentes des jeunes, des demandeurs d’emploi. Chaque trimestre, plus de 20 000 entreprises nous informent  sur les difficultés qu’elles rencontrent dans leurs recrutements, les recrutements qu’elles sont contraintes d’abandonner, les raisons qu’elles avancent et les solutions qu’elles mettent en place. Ces données sont détaillées par métier.

Pierre Gattaz, président du Mouvement des entreprises de France, Florence Poivey, présidente de la commission Education, formation et insertion du Medef, avec tous ceux qui se sont mobilisés autour de l'Equipe de France des Métiers participant à la 43e WorldSkills Competition à São Paulo, ont adressé aujourd’hui aux lauréats un message de félicitations :

A l’occasion du Championnat national des mini-entrepreneurs*, le MEDEF tient à saluer le formidable travail de l'association Entreprendre Pour Apprendre (EPA) et de l’ensemble de ses partenaires. Ce programme incarne à lui seul la très belle collaboration du monde éducatif et du monde économique en faveur de l’esprit entrepreneurial. Car le programme des Mini Entreprises, c’est 1.900 enseignants des collèges et des lycées qui accompagnent tout au long de l’année près de 25.000 jeunes dans leur projet et 1.400 créations de Mini Entreprises ! C’est la mobilisation de l’ensemble des MEDEF territoriaux aux côtés des antennes locales d’EPA ! C’est enfin, une formidable initiative en faveur de l’esprit entrepreneurial diffusé dès le plus jeune âge.

L’apprentissage est au cœur de l’action du Medef depuis plusieurs années. C’est en effet une voie d’excellence tant d’éducation que d’insertion professionnelle, puisque 70 % des jeunes sortant de l’apprentissage trouvent un travail en CDI dans les 6 mois qui suivent la fin de leur formation. A cet égard, le Medef soutient le développement de l’alternance à tous les niveaux, y compris dans le supérieur, car il répond à une forte demande des entreprises.

Le Medef prend acte de la publication, hier au Journal Officiel, de deux décrets venant simplifier la procédure de recrutement d’un apprenti mineur.

Le Medef invite le gouvernement à créer une « task force apprentissage » permettant de formuler des propositions concrètes d’évolution de l’apprentissage sous 3 mois. Cette « task force » pourrait être constituée d’un binôme chef d’entreprise-parlementaire à l’image de ce qui a été mis en place pour la simplification et le dispositif pénibilité. Il est impératif que l’apprentissage soit désormais piloté directement par le Premier ministre, comme tout sujet transversal d’importance.