Faire gagner la Drôme-Ardèche!

Faire gagner la Drôme-Ardèche!

Dans le cadre de leur Convention de l'Entreprise le 27 mars 2014, les entrepreneurs de Drôme-Ardèche ont accueilli Pierre Gattaz, président du MEDEF. Lors de son intervention devant plus de 300 chefs d’entreprise et d’élus locaux, il a mis l’accent sur les défis à relever pour faire gagner la France de 2020. Le Président du MEDEF a ensuite échangé avec des étudiants de l’EGC – Ecole de gestion et de commerce de Valence. Ambassadeurs de France 2020 pour la soirée, ils sont allés à la rencontre des participants afin de leur expliquer le projet et de recueillir leurs contributions.

Génération C, venez refaire le monde !

Génération C, venez refaire le monde !

Découvrez avec humour les contributions de la chimie dans votre vie quotidienne !

Les "solutions quaternaires" pour sortir de la crise?

Les "solutions quaternaires" pour sortir de la crise?

Auditionnée dans le cadre des entretiens France 2020 le 27 février 2014, Michèle Debonneuil est économiste à l’INSEE. Le Premier ministre lui a confié une mission pour le développement de l’économie quaternaire. Dans son rapport, elle développe l’idée d’une entrée dans une nouvelle ère, celle des « solutions quaternaires » qui satisfont les besoins d’une toute autre manière que celle que nous connaissons actuellement.

France 2020: le Medef Mayenne s'engage!

France 2020: le Medef Mayenne s'engage!

Dans le cadre du projet France 2020, le Medef Mayenne s’est saisi des six thématiques du projet et a donné la parole aux chefs d’entreprise, fleurons de la Mayenne. Ils ont ainsi apporté leur contribution au projet par le biais de vidéos rendues publiques lors de l'événement organisé le 27 février en présence de Pierre Gattaz.

Michel Didier: "1million d'emplois, c'est possible!"

Michel Didier: "1million d'emplois, c'est possible!"

Michel Didier, Président de Coe-Rexecode, centre d’observation économique et de recherche pour l’expansion de l’économie et le développement des entreprises, auditionné dans le cadre des entretiens de France 2020, a soutenu la crédibilité d’un tel projet.

M.J. Forissier: "La France doit se réveiller"

M.J. Forissier: "La France doit se réveiller"

Dans les cadre des "Entretiens de France 2020", rencontre avec Marie-José Forissier, PDG de Sociovision


PodcastPodcast
Toutes les actualités

19.02.13 - Nouvelles de Bruxelles

Accord sur le budget, accord UE-Etats-Unis, marché du travail européen, réformes et croissance, retraites et systèmes de santé, élections générales en Italie…

Accord unanime des Vingt-sept sur le budget européen 2014-2020

Les vingt-sept chefs d’Etat et de gouvernement ont fixé les montants qui seront alloués au budget européen pour 7 ans. Le chiffre s’établit au niveau de 960 milliards de crédits d’engagement (1% du RNB européen) et 908 en crédits de paiements. Il concerne une Europe à 28, avec la Croatie à partir de juillet 2013. L’accord pour lequel l’unanimité était requise doit être soumis à l’approbation du Parlement européen. Les présidents des quatre grands groupes parlementaires considèrent le compromis insuffisant (-34 milliards par rapport à 2007-2013 pour les crédits de paiement).

Barack Obama et l’Europe lancent un accord Union européenne - Etats-Unis

Les chefs d’Etat européens ont rappelé, le 8 février, leur soutien à un accord commercial global EU-UE. Ils insistent sur les moyens de parvenir à une plus grande convergence transatlantique en matière de réglementation. De son côté, Barack Obama, dans son discours sur l’état de l’Union, le 12 février, a annoncé le lancement de la négociation sur les sujets investissements, harmonisation règlementaires, douanes, marchés publics… Objectif : accord fin 2014, mise en œuvre en 2016.

Angela Merkel propose de créer un «marché du travail européen »

La Chancelière s’alarme que dans 18 pays européens, le taux de chômage des jeunes dépasse 20%. Elle préconise le développement du système dual de formation en alternance. Surtout elle appelle la constitution progressive d’un véritable marché du travail européen, en prolongement logique du marché unique. Ce qui implique de lever deux obstacles : les différences entre systèmes de protection sociale, afin que les droits acquis dans un pays restent valables dans un autre, et la barrière de la langue.

Réformes et croissance : le semestre européen est lancé

En janvier, le Parlement européen a débattu de l’examen annuel de la croissance (priorités 2013). Les ministres des finances l’ont approuvé le 12 février : 1) réduire les dettes nationales 2) reprendre les activités normales de financement de l’économie 3) croissance et compétitivité 4) lutter contre le chômage et les conséquences sociales de la crise 5) moderniser l’administration. Le Conseil européen du 15 mars formulera les lignes directrices pour les politiques nationales. En avril, les Etats présenteront leurs programmes nationaux de stabilité et de convergence. En juin, la Commission fera des recommandations pays par pays, et le Conseil européen les approuvera.

Réformes des retraites et des systèmes de santé : les ministres des finances s’engagent

Le Conseil EcoFin du 12 février s’est penché sur «la viabilité des finances publiques». Les vingt-sept ministres insistent sur 1) les systèmes de soins : il est «capital de mettre en œuvre des réformes rigoureuses » pour mieux utiliser les deniers publics et fournir des soins de qualité 2) les retraites : la «mise en œuvre rigoureuse de mesures visant à compenser les effets financiers de l’accroissement attendu de la longévité sur les dépenses de retraite, telles que l’allongement de la durée de l’activité professionnelle en relevant l’âge effectif du départ à la retraite, en liant plus étroitement l’âge de la retraite ou les prestations de retraite à l’évolution de l’espérance de vie et en améliorant le taux d’emploi des plus jeunes, est une question décisive… ».

Elections générales en Italie les 24 et 25 février

Les Italiens éliront dans dix jours les 630 députés de la Camera dei Deputati et les 315 sénateurs, au scrutin proportionnel. Principaux partis en lice: la coalition des forces de gauche menée par Pier Luigi Bersani, la coalition dirigée par Silvio Berlusconi, le Mouvement cinq étoiles (M5s) de Beppe Grillo, les listes soutenues par Mario Monti, la coalition de gauche Révolution civile. Le nouveau président désigné du conseil italien participera au Conseil européen le 15 mars.


 

Dossiers
  • La simplification, un dossier majeur
  • SEPA : réussir votre migration
  • 2020 - Faire gagner le France
  • Les chiffres-clés de la compétitivité des entreprises
  • Relation Education - Entreprise
  • Semaine de l'industrie
  • Dans les médias
  • MEDEF Actu-Eco
  • Les nouvelles de Bruxelles
  • Energie et changement climatique
  • Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE)
  • MEDEF argu
  • Une Communauté entrepreneuriale
  • Logement
  • Le numérique, moteur de la croissance verte
  • Ca va mieux en le disant
  • Trophées de la FIB : "Acteurs de la Réussite"