Réforme territoriale: décryptage

Réforme territoriale: décryptage

Le projet de loi concernant la réforme territoriale a été présenté le 18 juin en Conseil des ministres. Décryptage avec André Vallini, Secrétaire d'Etat à la réforme territoriale

M. Beyrer: "Accord UE-USA, une chance pour l'emploi"

M. Beyrer: "Accord UE-USA, une chance pour l'emploi"

Les négociations entre l'Union européenne et les Etats-Unis pour un Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP) sont prometteuses. Elles permettront d'approfondir durablement leurs relations, de créer des centaines de milliers d'emplois et d'apporter aux Européens un gain de croissance annuel estimé à 119 milliards d'euros.

Quand défendre rime avec entreprendre

Quand défendre rime avec entreprendre

Le ministère de la Défense et le MEDEF nouent un partenariat afin de contribuer au rapprochement des mondes militaire et de l'entreprise et de favoriser la création d'entreprise et la réinsertion des militaires en phase de reconversion professionnelle.

Réforme du système de santé : il y a urgence !

Réforme du système de santé : il y a urgence !

Au début des années 2000, le système de santé français était parmi les meilleurs du monde. Aujourd’hui ses performances sont seulement « moyennes » par rapport au reste de l’Union européenne. La France peut mieux faire ! Pour pérenniser un système de bon niveau offrant un bon rapport qualité prix le MEDEF propose 5 réformes à conduire en urgence en privilégiant l’efficience, l’innovation et la responsabilité.

Beau Travail : Chaque jour, une histoire, un parcours, un métier !

Beau Travail : Chaque jour, une histoire, un parcours, un métier !

Dans le cadre du Pacte de responsabilité et de la mobilisation pour créer 1 million d'emplois, le MEDEF parraine le programme "Beau travail".

X. Fontanet: "n'oublions pas l'humain!"

X. Fontanet: "n'oublions pas l'humain!"

Dans le cadre du projet France 2020, le MEDEF a organisé une conférence-débat autour d’Erik Orsenna et Xavier Fontanet. Ce dernier a notamment insisté sur l’importance qui doit être donnée à nos régions en valorisant leur identité, leur histoire et leur savoir-faire.


PodcastPodcast
Toutes les actualités

19.02.13 - Nouvelles de Bruxelles

Accord sur le budget, accord UE-Etats-Unis, marché du travail européen, réformes et croissance, retraites et systèmes de santé, élections générales en Italie…

Accord unanime des Vingt-sept sur le budget européen 2014-2020

Les vingt-sept chefs d’Etat et de gouvernement ont fixé les montants qui seront alloués au budget européen pour 7 ans. Le chiffre s’établit au niveau de 960 milliards de crédits d’engagement (1% du RNB européen) et 908 en crédits de paiements. Il concerne une Europe à 28, avec la Croatie à partir de juillet 2013. L’accord pour lequel l’unanimité était requise doit être soumis à l’approbation du Parlement européen. Les présidents des quatre grands groupes parlementaires considèrent le compromis insuffisant (-34 milliards par rapport à 2007-2013 pour les crédits de paiement).

Barack Obama et l’Europe lancent un accord Union européenne - Etats-Unis

Les chefs d’Etat européens ont rappelé, le 8 février, leur soutien à un accord commercial global EU-UE. Ils insistent sur les moyens de parvenir à une plus grande convergence transatlantique en matière de réglementation. De son côté, Barack Obama, dans son discours sur l’état de l’Union, le 12 février, a annoncé le lancement de la négociation sur les sujets investissements, harmonisation règlementaires, douanes, marchés publics… Objectif : accord fin 2014, mise en œuvre en 2016.

Angela Merkel propose de créer un «marché du travail européen »

La Chancelière s’alarme que dans 18 pays européens, le taux de chômage des jeunes dépasse 20%. Elle préconise le développement du système dual de formation en alternance. Surtout elle appelle la constitution progressive d’un véritable marché du travail européen, en prolongement logique du marché unique. Ce qui implique de lever deux obstacles : les différences entre systèmes de protection sociale, afin que les droits acquis dans un pays restent valables dans un autre, et la barrière de la langue.

Réformes et croissance : le semestre européen est lancé

En janvier, le Parlement européen a débattu de l’examen annuel de la croissance (priorités 2013). Les ministres des finances l’ont approuvé le 12 février : 1) réduire les dettes nationales 2) reprendre les activités normales de financement de l’économie 3) croissance et compétitivité 4) lutter contre le chômage et les conséquences sociales de la crise 5) moderniser l’administration. Le Conseil européen du 15 mars formulera les lignes directrices pour les politiques nationales. En avril, les Etats présenteront leurs programmes nationaux de stabilité et de convergence. En juin, la Commission fera des recommandations pays par pays, et le Conseil européen les approuvera.

Réformes des retraites et des systèmes de santé : les ministres des finances s’engagent

Le Conseil EcoFin du 12 février s’est penché sur «la viabilité des finances publiques». Les vingt-sept ministres insistent sur 1) les systèmes de soins : il est «capital de mettre en œuvre des réformes rigoureuses » pour mieux utiliser les deniers publics et fournir des soins de qualité 2) les retraites : la «mise en œuvre rigoureuse de mesures visant à compenser les effets financiers de l’accroissement attendu de la longévité sur les dépenses de retraite, telles que l’allongement de la durée de l’activité professionnelle en relevant l’âge effectif du départ à la retraite, en liant plus étroitement l’âge de la retraite ou les prestations de retraite à l’évolution de l’espérance de vie et en améliorant le taux d’emploi des plus jeunes, est une question décisive… ».

Elections générales en Italie les 24 et 25 février

Les Italiens éliront dans dix jours les 630 députés de la Camera dei Deputati et les 315 sénateurs, au scrutin proportionnel. Principaux partis en lice: la coalition des forces de gauche menée par Pier Luigi Bersani, la coalition dirigée par Silvio Berlusconi, le Mouvement cinq étoiles (M5s) de Beppe Grillo, les listes soutenues par Mario Monti, la coalition de gauche Révolution civile. Le nouveau président désigné du conseil italien participera au Conseil européen le 15 mars.