Présentation


Université d’été du MEDEF 2015

 

Formidable jeunesse !

L’édition 2015 de l’Université d’été du MEDEF qui se tiendra les 26 et 27 août prochains sur le Campus d’HEC aura pour thème  « Formidable jeunesse ». Le MEDEF a en effet décidé de faire des jeunes un de ses axes d’action prioritaires pour 2015, car ils sont un de nos principaux atouts et que ce sont eux qui feront le monde de demain.  Un thème décliné en trois demi-journées pour passer en revue les grands défis mondiaux à relever, pour insister sur les réformes à mener dans l’hexagone afin d’offrir aux jeunes Français les meilleurs chances, pour montrer toutes les possibilités qui s’offrent à nous lorsqu’on libère les énergies créatrices.

Jeunesse du monde, genèse du siècle

Bouleversements démographiques, changement climatique, mondialisation et digitalisation de l’économie, révolutions technologiques,  tensions géopolitiques… la première demi-journée de l’Université d’été sera l’occasion de faire le point sur les grandes mutations en cours et de tracer les perspectives d’un monde en devenir. L’occasion aussi de comprendre comment les jeunes appréhendent leur époque, et sur quelles valeurs et quels codes  ils s’appuient pour jeter les bases d’un nouvel avenir. Seront- ils plus modernes et plus courageux que leurs aînés dans les réformes et dans leurs choix de vie ?  Une attention toute particulier sera accordée à l’environnement et au devenir de la planète, dans la perspective de la COP 21 qui s’ouvrira en novembre à Paris. Quant à la plénière d’ouverture, elle mettra en scène des jeunes qui par leur talent, leur courage, leur détermination changent le monde.

France : le défi jeune

Après le monde, la France. L’objectif  de la deuxième demi-journée sera de faire un focus sur notre pays et de voir comment il doit préparer sa jeunesse à relever  tous les défis de demain. Quelles sont les conditions pour que les jeunes Français retrouvent  l’espoir et  confiance en l’avenir et pour que la France devienne un nouvel Eldorado où les jeunes seront heureux de vivre et de travailler ? Cela passe en tout premier lieu par l’école car nous ne pouvons plus tolérer que chaque année 150.000 jeunes sortent du système éducatif sans qualification et que la France dégringole dans les classements internationaux. La formation professionnelle aura une place de  choix pendant l’Université d’été avec « La Rue de la formation » où seront mis  en avant tous les avantages de la nouvelle réforme. Au cours de cette deuxième demi-journée nous réfléchirons aussi aux moyens à mettre en place pour que la France cesse de se vider de ses jeunes talents et pour débarrasser enfin notre terreau de ses ronces.  La plénière sera quant à elle consacrée à l’emploi des jeunes. Face à un taux de chômage record, il est urgent de sortir des postures et d’inventer sans tabous de nouveaux modèles, d’autant qu’en parallèle de très nombreux emplois ne trouvent pas preneurs. C’est tout le sens du projet 1 million d’emplois, avec en corollaire la campagne Beau Travail.

La promesse de l’aube

Après avoir passé en revue les principales mutations du monde auxquelles la jeunesse doit  s’adapter et répondre, après avoir  braqué le projecteur sur la situation particulière de la France et les réformes à mettre en œuvre pour donner les meilleures chances aux jeunes, cette dernière demi-journée permettra de démontrer en quoi les jeunes sont vraiment formidables, mais insistera aussi sur le fait qu’il est désormais fondamental de regarder le monde avec un œil entièrement neuf. Fondamental de conserver en toutes circonstances de la jeunesse d’esprit et de mettre de l’anticipation, du rêve, de la créativité, de l’anticonformisme dans nos actions, nos organisations et nos entreprises afin d’être au rendez-vous de l’espoir.  Parce que le changement est permanent et de plus en plus rapide, nous essaierons de traquer les nouvelles tendances et de décoder le futur. Nous analyserons également les avancées de la science qui ouvrent des perspectives qui vont bouleverser les façons de vivre des futures générations et nos sociétés. La grande plénière de clôture « Tous conquérants » fera souffler l’esprit d’entreprise et valorisera l’aventure entrepreneuriale. 50% des moins de vingt ans disent aujourd’hui vouloir créer leur boîte, accompagnons-les et encourageons-les !