Présentation


Université d’été du MEDEF 2016

 

Y croire et agir !

Cette année, pour sa 18ème édition l’Université d’été a choisi pour thème « Y croire et agir ! »  C’est un thème qui nous conduira à réfléchir aux grandes échéances qui nous font face. C’est un titre qui se veut positif, car, nous chefs d’entreprise, restons persuadés que notre pays a tous les atouts pour réussir dans l’avenir et pour tirer parti de tous les bouleversements en cours.
Lors de cette Université d’été nous voulons montrer la réalité et parler enfin de vision et d’avenir. Cette 18è édition se tiendra les 30 et 31 août prochains sur le campus HEC à Jouy-en-Josas.

 

1ère journée : Y croire … en quoi ?

Conflits armés, montée du terrorisme sur tous les continents, crise économique qui parait ne jamais finir, chômage de masse, flux migratoires incontrôlables, multiplication des catastrophes climatiques…partout le chaos menace et le doute se répand avec en corollaire la tentation des extrêmes ou du repli sur soi. Les peurs dominent. Les individus semblent ne plus croire à rien. Ils ne se donnent souvent même plus la peine de faire semblant d’y croire. Et pourtant, l’avenir est riche de promesses.  La première demi-journée de l’Université d’été 2016 sera l’occasion de mettre en avant tous les  grands défis du futur.  Elle passera en revue tout ce à quoi on peut aujourd’hui croire et tracera des voies pour retrouver l’enthousiasme, le goût et l’envie d’aller de l’avant, le goût et l’envie d’entreprendre.

2ème demi-journée : Y croire, comment ?

Savoir en quoi nous pouvons croire c’est bien, mais encore faut-il se donner tous les moyens d’espérer. Cette deuxième demi-journée reviendra sur les grandes réformes à mettre en œuvre sans tarder pour que la France puisse profiter au mieux de tous ses atouts.  Notre terreau est riche et fertile, mais il reste envahi de trop de ronces. Ses conservatismes et ses corporatismes empêchent la France d’avancer à un bon rythme et de se projeter vraiment dans la modernité. Pour pouvoir croire, pour restaurer la compétitivité de notre pays, redonner de l’agilité à nos entreprises et de la confiance aux entrepreneurs, des réformes majeures s’imposent. Ayons enfin le courage de les engager sans plus tarder.

3ème demi-journée : Y croire, pourquoi ?

Enfin, la troisième demi-journée Pays se concentrera sur la singularité française. Pays des inventeurs, des créateurs, terre de découverte et d’innovation, la France, possède en effet des atouts extraordinaires. Des atouts que le monde entier nous reconnaît et nous envie. Des atouts connus et d’autres qui le sont moins, qui tous sont autant d’excellentes raisons de croire en l’avenir, à condition de les déceler, de les cultiver, de les exploiter, de les mettre en avant, de les multiplier.