International -Europe
Développement durable
Retour au dossier

180 personnalités européennes lancent une « alliance européenne pour une relance verte »

    À l’initiative de l’eurodéputé Pascal Canfin, cet "appel à mobilisation " rassemble une dizaine de ministres, parmi lesquels Élisabeth Borne, Brune Poirson et Emmanuelle Wargon. Parmi les autres signataires, on compte 79 eurodéputés, 37 chefs d’entreprise, une trentaine d’associations d’entreprises, 10 fédérations syndicales et plusieurs ONG. Selon les signataires, « le Covid-19 ne va pas chasser la crise climatique. Ces deux batailles, ne les opposons pas, mais gagnons-les ensemble ».

    A l’initiative du président de la commission Environnement du Parlement européen, cette alliance vise à « bâtir une réflexion partagée sur des plans d’investissement verts d’après-crise » et souhaite « participer à construire les plans de relance et de transformation ».

    « L’alliance s’engage à proposer les solutions d’investissement nécessaires, et alignés avec les engagements pour le climat, pour relancer l’économie après la crise », insistent les signataires de la tribune, dont des ministres, des eurodéputés, des ONG, des think tanks et des dirigeants d’entreprise.


    Se sont  notamment joints à cette alliance 79 eurodéputés des groupes Renew Europe, Verts/ALE, S&D (sociaux démocrates), PPE (droite),  37 patrons (L'Oréal, Ikea...) et 28 associations d'entreprises,  ainsi que la confédération européenne des syndicats avec à sa tête le Français Laurent Berger, mais aussi des ministres de 11 pays, sept ONG et six think tanks.

    Selon eux, « si nous relançons l’économie dans la mauvaise direction, nous irons encore plus vite dans le mur de la crise climatique. C’est pourquoi nous rassemblons les énergies pour une relance verte ».

    >> Consulter les Nouvelles de Bruxelles