International -Europe
Construction européenne
Retour au dossier

Brexit : la CBI et l’IBEC demandent l’extension de la période de négociations

Brexit : la CBI et l’IBEC demandent l’extension de la période de négociations

    En réaction au rejet de l’Accord de retrait, la CBI (patronat britannique homologue du Medef) a demandé une courte extension de la période de négociations.

    L’organisation a appelé les Conservateurs à mettre de côté leurs lignes rouges et les Travaillistes à rejoindre la table des négociations en s’engageant à trouver des solutions. Le patronat irlandais IBEC a, quant à lui, demandé une longue extension afin d’écarter définitivement le risque d’une sortie sans accord.

    Le 12 mars, malgré les assurances données par l’UE, les députés britanniques ont rejeté l’Accord de retrait par 391 voix contre 242. Les députés devraient se prononcer le 14 mars sur leur souhait, ou non, de prolonger les négociations et de reporter de quelques semaines la date de retrait. La CBI a appelé les Conservateurs à mettre de côté leurs lignes rouges et les Travaillistes à rejoindre la table des négociations en s’engageant à trouver des solutions. Le patronat irlandais IBEC a, quant à lui, demandé une longue extension afin d’écarter définitivement le risque d’une sortie sans accord.