International -Europe
Retour au dossier

Certains dirigeants européens s’engagent à améliorer la préparation et la riposte aux pandémies

    A l’initiative de Charles Michel, les dirigeants allemand, français, italien, espagnol et néerlandais ont cosigné une tribune appelant à l’élaboration d’un traité international sur la préparation et la riposte aux pandémies. Parmi les autres signataires : le président de l’OMS et des dirigeants africains, asiatiques et latino américains. Un sommet mondial sur la santé se tiendra le 21 mai.

    Cet engagement collectif permettrait « un partage des responsabilités » pour faire face à la crise, soulignent Tedros Adhanom Ghebreyesus et des dirigeants européens, africains, latino-américains et asiatiques, dont Emmanuel Macron.

    "Alors que nous luttons ensemble pour venir à bout de la pandémie de Covid-19, notre espoir est aujourd’hui le même de mettre en place une structure plus solide pour le secteur de la santé internationale afin de protéger les prochaines générations" écrivent les signataires. "Il y aura d’autres pandémies et d’autres situations d’urgence sanitaire de grande ampleur. Aucun gouvernement ni aucun organisme multilatéral ne peut, seul, faire face à cette menace. La question n’est pas de savoir si cela aura lieu, mais quand. (...) Nous nous engageons donc à garantir un accès universel et équitable à des vaccins, à des médicaments et à des produits de diagnostic sûrs, efficaces et abordables pour cette pandémie et celles qui suivront."

    >> Consulter les Nouvelles de Bruxelles