International -Europe
Économie

Forum économique France-Espagne : réparer une anomalie

    « Il s'agissait d'abord de réparer une anomalie », estime Les Echos, paraphrasant le discours de Geoffroy Roux de Bézieux en ouverture du premier Forum économique France-Espagne, où « les patronats français et espagnol se sont rencontrés pour structurer des relations jugées trop distantes ».

    Selon le quotidien, les deux pays, qui ont « des positions très proches sur l'Union européenne, ont en effet toutes les raisons d'intensifier leur dialogue et leur coopération, comme l'ont souligné les ministres présents ». L'autre « grand sujet de débat du moment », estime l’article, « c'est le plan de relance européen dont la France et l'Espagne comptent parmi les principaux bénéficiaires ».

    Clôturant le forum par un échange avec les entrepreneurs présents aux côtés de son homologue Nadia Calvino, Bruno Le Maire a notamment rappelé que « le gouvernement espagnol partage les positions françaises sur la nécessité d'une taxe sur les géants du numérique, qui existe déjà en Espagne comme en France », et que « les deux pays sont également convaincus qu'il faut une fiscalité minimum sur les sociétés pour éviter un dumping fiscal ». « Nous partageons la même vision de l'Europe », a ajouté le ministre de l’Economie et des Finances en conclusion.

    >> Lire l'article sur le site des Echos (réservé aux abonnés)