Dans les médias
Presse

Geoffroy Roux de Bézieux : « l’impact des ONG »

Geoffroy Roux de Bézieux au JDD : « Nous allons réexaminer notre présence dans tous les organismes paritaires »

    Dans une interview à L’Usine Nouvelle, Geoffroy Roux de Bézieux, qui a déjà rencontré une trentaine d’ONG, indique travailler avec le Medef « à la meilleure façon d’organiser un dialogue permanent avec elles ».

    « Leur place est majeure. Les ONG ont acquis une influence sur l’opinion, sur les consommateurs, sur nos collaborateurs dont l’impact est parfois plus fort que celui de certains syndicats », constate-t-il. La CFDT l’a compris et « porte des projets communs avec elles ». « Au travers de la RSE, les ONG ont trois leviers d’action : les investisseurs qui deviennent de plus en plus exigeants, les consommateurs et désormais les collaborateurs, de jeunes diplômés déclarant ne pas vouloir travailler dans les entreprises qui ne se soucient pas de l’environnement. Si les meilleurs éléments ne veulent plus venir chez vous, ça va être un problème », analyse le président du Medef. « Ouvrir un dialogue direct avec les ONG est une impulsion forte que je souhaite donner au Medef ».

    Dans cet esprit, le Medef va « réfléchir à l’entreprise inclusive. Il y a un problème d’ascenseur social en France. Or l’entreprise est le dernier lieu où il peut encore fonctionner, parce qu’elle donne sa chance à l’ouvrier de devenir contremaître, au contremaître de devenir directeur », relève Geoffroy Roux de Bézieux. L’entreprise, estime-t-il, « a la responsabilité citoyenne de s’assurer de l’employabilité de ses salariés, notamment des plus fragiles, même si l’individu a également sa responsabilité ». Les inégalités seront d’ailleurs le thème de la Rencontre des Entrepreneurs de France qui se tient fin août à l’hippodrome de Longchamp.