International -Europe
Construction européenne

Nouvelles de Bruxelles

carte-europe

    Brexit, « Ce que l’Europe fait pour moi », Angela Merkel, prévisions économiques, délégation MEDEF-AFEP en Roumanie...

    Brexit : la Commission présente un plan d’action de contingence en cas d’absence d’accord
    Le 13 novembre, la Commission a publié une nouvelle communication sur les préparations et le travail de contingence actuellement menés en cas de Brexit sans accord. Elle y précise que : les mesures de contingence ne devront pas désavantager les entreprises de l’Union par rapport à leurs concurrents au Royaume-Uni et qu’elles ne devront pas indemniser les entreprises qui n’ont pas pris les mesures de préparation nécessaires lorsque leurs concurrents l’ont fait. Une fiche synthétique sur le plan d’action de contingence a également été publiée : http://europa.eu/rapid/attachment/IP-18-6403/en/Preparing%20for%20Brexit_FINAL.pdf

    Brexit : accord au niveau technique sur la sortie du Royaume-Uni
    Le 13 novembre, le Royaume-Uni et l’Union européenne seraient parvenus à un accord au niveau technique sur l’Accord de sortie et la déclaration politique. Le texte, qui ferait 500 pages, doit encore être validé au niveau politique par les ministres britanniques et les Etats membres. Le suspense reste entier.

    Ce que l’Europe fait pour nous
    Le 14 novembre, le Parlement européen a dévoilé un nouveau site internet interactif et multilingue pour montrer les impacts positifs de l’UE, baptisé « Ce que l’Europe fait pour moi ». Vous pouvez y trouver des informations spécifiques sur ce que l’Europe fait dans votre région, pour votre profession, votre passe-temps… https://www.what-europe-does-for-me.eu/fr/home

    Angela Merkel : L’Europe est notre meilleure chance pour la paix et la prospérité
    Le 13 novembre, la Chancelière allemande, Angela Merkel a déclaré, devant les eurodéputés à Strasbourg, que la réussite économique, la recherche et l’innovation étaient vitales pour l’Europe et a souligné la nécessité de contrôles efficaces aux frontières extérieures et d’un régime d’asile européen commun. Enfin, elle a conclu : « L’Europe est notre meilleure chance pour la paix, la prospérité et un avenir meilleur. Nous ne devons pas laisser passer cette chance. Nous le devons à nous-mêmes mais aussi aux générations passées et futures. Le nationalisme et l’égoïsme ne doivent plus jamais avoir la possibilité de prospérer en Europe. La tolérance et la solidarité sont notre avenir. Et cela vaut la peine de se battre pour cet avenir. »

    Prévisions économiques : vers une croissance moins dynamique 
    Le 8 novembre, la Commission a publié ses prévisions économiques d’automne. Selon celles-ci, la croissance de l’Union européenne devrait légèrement fléchir et passer à 2,2% en 2018, puis 2,0% en 2019 et 1,9% en 2020 (pour la France 1,7% en 2018 puis 1,6% en 2019 et 2020). Néanmoins, le taux de chômage devrait continuer à baisser pour s’établir à 7,4% en 2018, 7% en 2019 et 6,6% en 2020 (9% en 2018, 8,8% en 2019 et 8,4% en 2020 en France). Le déficit public devrait augmenter, pour passer de 0,6 % du PIB en 2018 à 0,8 % en 2019, puis diminuer à 0,6 % en 2020 (pour la France 2,6% en 2018, 2,8% en 2019, 1,7% en 2020). Enfin, le ratio de la dette publique devrait tomber de 80,6 % du PIB en 2018 à 78,6 % en 2019 et 76,7 % en 2020 (98,7% en 2018, 98,5% en 2019 et 97,2% en 2020). La fiche relative à la France : https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/economy-finance/ecfin_forecast_autumn_081018_fr_en.pdf 

    Préparation de la présidence UE : délégation MEDEF – AFEP – FI en Roumanie
    Le 12 et 13 novembre, une délégation du MEDEF, de l’AFEP, et de France Industrie s’est rendue à Bucarest pour préparer la présidence roumaine de l’UE. Des rencontres ont été organisées avec l’Ambassadrice de France, les ministères de l’Economie, de l’Environnement des Affaires, de l’Environnement, des Finances publiques, ainsi qu’avec l’Autorité nationale de la Protection des consommateurs et la communauté d’affaires française et roumaine. La Roumanie entamera sa présidence le 1er janvier. Elle sera marquée par le Brexit et les élections européennes. En parallèle se tiendra la saison Franco-Roumaine, avec notamment un sommet économique le 6 décembre à Paris.