Dans les médias
Économie
Retour au dossier

« Relancer l'activité : priorité des priorités »

Geoffroy Roux de Bézieux

    Geoffroy Roux de Bézieux était dimanche l'invité du Grand Rendez-vous Europe 1-CNews-Les Echos. A cette occasion il a déclaré que la reprise de l'activité était aujourd'hui la priorité et a vanté les mérites de l'accord conclu la semaine dernière sur le télétravail.

    « On voit bien que le pays est à cran. Le confinement pèse sur les gens », a déclaré Geoffroy Roux de Bézieux, raison de plus selon lui de relancer l'activité partout où la pandémie l'a mise à l'arrêt. « La solution, ce ne peut pas être un chèque de l'Etat », a ajouté Geoffroy Roux de Bézieux.

    Il est également revenu sur l'accord conclu la semaine dernière sur le télétravail, estimant que « les partenaires sociaux se sont montrés à la hauteur de la crise ». Il atoutefois rappelé que « 70 % des postes ne sont pas télétravaillables » et que même pour les 30 % restants le tout télétravail n'était pas la solution.

    Dans le contexte pandémique actuel, particulièrement difficile, Geoffroy Roux de Bézieux s'est également dit « très frappé par le fait que les prêts garantis par l'Etat n'ont pas augmenté en novembre ».

    Enfin, pour lui, la réforme des retraites devra attendre un peu, car « on ne peut pas demander aux partenaires sociaux de tout faire à la fois ».

    >> Réécouter l'émission