International -Europe

Rencontre du Conseil des chefs d’entreprise France-Tunisie

    A l’occasion d’une rencontre du Conseil de chefs d’entreprise France-Tunisie coorganisée par le Medef et son homologue tunisien l’UNICA (Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat) le Medef a accueilli le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed dans le cadre de sa visite officielle en France. Cette rencontre est la première depuis l’élection de Geoffroy Roux de Bézieux à la présidence du Medef et de Samir Majoul à la présidence de l’UTICA.

    Youssef Chahed a présenté aux chefs d’entreprises français la feuille de route économique de son gouvernement, ainsi que les principales réformes à venir pour améliorer l’environnement des affaires et l’attractivité de son pays. Les entreprises françaises et tunisiennes ont pu échanger et présenter au Chef du gouvernement leurs projets en cours en Tunisie dans différents secteurs (industrie, services, infrastructures énergétiques et de transport, etc.).

    Il a par ailleurs été convenu que le Medef et l’UTICA travailleront à l’élaboration d’une rencontre sur la francophonie économique. Elle se tiendra à Tunis à l’automne 2020 à l’occasion du XVIIIe sommet de la Francophonie, qui fêtera cette année-là son cinquantième anniversaire. Les deux organisations auront également l’occasion de se retrouver le 24 juin 2019 à Marseille, lors du Sommet des deux rives, afin de réaffirmer leur volonté d’une plus grande intégration euro-méditerranéenne vecteur de paix, de stabilité et d’emploi.

    La France 1er partenaire commercial de la Tunisie

    La France est le 1er partenaire commercial de la Tunisie. Entre décembre 2017 et novembre 2018, les échanges commerciaux franco-tunisiens (exportations et importations de biens) se sont élevés à 7,8 Mds. La France est de loin le 1er client de la Tunisie. Selon les données de l’INS, en 2018, elle était le pays destinataire de 29,3% des exportations tunisiennes. Les perspectives devraient être encore meilleures avec le résultat des négociations relatives à l’Accord de Libre-Echange Complet et Approfondi (ALECA) . La France reste également le principal pourvoyeur d’investissements directs à l’étranger (IDE) en Tunisie.
    Cette année, elle représentait 44,4 % des flux d’IDE totaux orientés vers la Tunisie Ces dernières années, la présence financière de la France en Tunisie s’est accrue par rapport aux autres pays, représentant environ 1 400 implantations d’entreprises et 140 000 emplois.