Vie du MEDEF

Revivez #LaREF22 - "La coopération Europe Afrique dans un monde en crise"

    Avec Najla Bouden, Patrice Talon et animée par Jérôme Libeskind.

    Verbatim

    Najla Bouden : "Je viens de Tunis armée de détermination et d'espoir."

    "Une bonne gouvernance alliée à la démocratie et à l'Etat de droit sont essentielles pour une vision partagée."

    "L'Afrique dispose d'un important potentiel d'énergies renouvelables, notamment solaires."

    "L'Afrique connaît également une dynamique pilotée par les instances africaines et nourrie par les bienfaits d'une coopération interafricaine."

    "Soulignons l'importance d'investir dans la transformation numérique de l'Afrique."

    "Les possibilités de financement des pays africains ont malheureusement été réduites, il est temps que l'Europe investisse davantage en Afrique."

    "L'Europe gagnerait à miser dès à présent sur l'Afrique."

    "Elle gagnerait également à pousser à l'émergence de champions africains dans l'énergie, l'agriculture et les fintechs."

    "Il ne peut y avoir de développement, ni de coopération durable sans paix et sécurité et sans stabilité politique."

    "Le continent africain est confronté au terrorisme, à la piraterie, à la corruption et au trafic d'êtres humains, c'est pour cela que l'Afrique a demandé de disposer d'un siège permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies."

    "La Tunisie place l'innovation et l'entrepreneuriat au coeur de son futur modèle de développement."

    "Tous les facteurs sont réunis pour nous inciter à repenser les relations économiques entre l'Europe et l'Afrique."

    "L'Afrique peut devenir un partenaire privilégié de l'Europe et devenir une partie de la solution aux problèmes d'aujourd'hui."

    "Nous voulons redonner aux Tunisiens confiance en leur Etat et ses institutions."

    Patrice Talon : "Nul ne peut porter le titre d'entrepreneur sans trois éléments essentiels, l'ambition, le sérieux et le travail."

    "Ce n'est pas nécessaire d'être un génie pour se développer et s'enrichir, cela est valable pour les individus comme pour les pays."

    "Le Bénin, depuis quelques temps, est devenu un pays qui a de l'ambition, sérieux et acharné au travail."

    "L'Afrique est vue comme un continent à risque et les pays africains sont vus comme des pays souvent pas très sérieux. Mais le Bénin, comme beaucoup d'autres pays africains, a changé."

    "Investir en Afrique est aujourd'hui plus aisé qu'il y a quelque temps et plus aisé que dans d'autres pays du monde."

    "Le Bénin est devenu l'oasis de l'Afrique."

    "Aujourd'hui, on peut vous vendre de l'énergie pour moins cher que la Chine."

    "C'est le moment d'intéresser les investisseurs étrangers, et notamment français, sur ce qui se passe au Bénin. Nous attendons que l'Asie ne double pas la France sur ce terrain."

    "C'est maintenant qu'il faut venir, car nous avons fait les réformes nécessaires et nous avons dérégulé l'environnement du travail."

    "Ce n'est pas la loi qui fait la relation entre l'entreprise et le salarié."

    "Dans un pays construit, comme la France ou les Etats-Unis,, l'expression démocratique peut flirter avec l'anarchie, mais quand un pays est à construire, il faut une réglementation forte et que les citoyens respectent la loi."

    "Il faut le temps de l'effort."

    Pour aller plus loin

    L'Afrique est aujourd'hui un continent très courtisé par les Chinois comme par les Russes. Pour tenter de contrecarrer ces offensives et notamment de contrer la propagande russe, très active, Emmanuel Macron a lui-même entrepris fin juillet une tournée au Cameroun, au Bénin et en Guinée Bissau.

    La pandémie de Covid-19 et désormais les menaces de crises économique et alimentaire démontrent l'importance d'un partenariat renforcé avec l'Afrique, afin d'aider les sociétés africaines à se reconstruire et de sécuriser les relations commerciales entre l'Union européenne, et tout particulièrement la France, et le continent africain. Est également en jeu le renforcement des relations diplomatiques autour de valeurs communes. 

    L'Afrique est le voisin le plus proche de l'Europe. En raison de l'histoire et de la proximité, les liens qui unissent l'Afrique à l'Union européenne sont vastes et profonds. Mais il est temps de passer à la vitesse supérieure, d'autant que les deux continents sont confrontés à des défis communs, au premier rang desquels le réchauffement climatique. 

    Mais actuellement les relations sont dégradées entre certains pays africains et européens, notamment entre le Mali et la France, ce qui pousse l'Afrique à se tourner vers d'autres partenaires. Le président du Sénégal, devenu président de l'Union africaine, a ainsi indiqué dans son discours d'investiture sa « ferme intention de supporter des partenariats rénovés, plus justes et plus équitables ». « Nous sommes ouverts à tous les partenariats, sans exclusion, ni exclusivité, pourvu qu’ils soient mutuellement bénéfiques et respectueux de nos priorités de développement et de nos choix de société », a-t-il ajouté, précisant que « la France n’est plus un partenaire privilégié en Afrique, mais un partenaire parmi tant d’autres ». 

    Dans ce contexte difficile, comment la nouvelle coopération entre l'Europe et l'Afrique peut-elle se mettre en place autour des cinq axes définis par la Commission en mars 2020 (la transition verte et l’accès à l’énergie. ; la transformation numérique ; une croissance et des emplois durables ; la paix et la gouvernance ; les migrations et la mobilité) ? Et quel rôle devra jouer le secteur privé ?