Développement durable
International -Europe

Taxonomie : des syndicats européens demandent l’inclusion du nucléaire

    Dans une lettre adressée à Ursula von der Leyen, plusieurs syndicats européens demandent d’inclure le nucléaire dans la taxonomie, classification permettant d’identifier les industries durables. Ces syndicats considèrent que l’UE ne doit se priver d’aucune solution bas carbone pour atteindre son objectif de neutralité climatique et assurer la réussite du Green Deal. C’est aussi la position portée par le Medef.

    Le courrier à Ursula von der Leyen,  a notamment été signé par aussi été signé par l'interfédérale FNME-CGT, CFE-CGC Énergies, FCE-CFDT et FO Énergie et Mines ainsi que par  des syndicats bulgares, finlandais, belges, hongrois et roumains.

    La "taxonomie" européenne doit conditionner l'accès aux financements et donc les investissements pour de nombreuses années.

    Tous considèrent que l’Union Européenne ne doit se priver d’aucune des solutions bas carbone si elle veut atteindre son objectif de neutralité climatique. La taxonomie permettra, une fois mise en place, d’identifier les secteurs d’activités qui contribuent de manière durable à l’atteinte de cet objectif. Pour les signataires, se priver d’une technologie qui fournit actuellement près de la moitié de l’électricité bas carbone de l’Europe et emploie plus d’un million de salariés européens serait irresponsable.
     
     >> Consulter les Nouvelles de Bruxelles