Économie
International -Europe

Taxonomie : dix Etats membres appellent à inclure le nucléaire

    Dans une tribune, des ministres issus de dix Etats membres (France, Roumanie, Tchéquie, Finlande, Slovaquie, Croatie, Slovénie, Bulgarie, Pologne, Hongrie) plaident pour l’inclusion du nucléaire dans la taxonomie de l’UE. Une position ardemment défendue par le Medef.

    La taxonomie vise à classifier les investissements durables. Même si les énergies renouvelables sont essentielles dans la transition verte, le nucléaire est un atout crucial pour décarboner nos économies tout en restant souverain et compétitif.

    La décarbonation de l’économie européenne nécessite une "transition immédiate et profonde" vers des sources d’énergie à faible teneur en carbone, peut-on lire dans cette tribune qui stipule clairement que "l’énergie nucléaire doit être envisagée comme réponse à la crise énergétique actuelle et comme outil pour un avenir à faible émission de carbone".

    Les opinions sur le nucléaire font débat en Europe, mais les avis semblent évoluer. La France fait pression pour que le nucléaire soit reconnu comme une source d’énergie à faible teneur en carbone alors que l’Allemagne et quatre autres pays de l’UE s’y opposent.

    >> Consulter les Nouvelles de Bruxelles