Économie

Attentats terroristes : le Medef se mobilise

logo-medef
  • Source : MEDEF
  • Crédits photos : MEDEF

Face à la situation inédite et grave que nous connaissons, le Medef est pleinement mobilisé pour notre pays et adresse ses pensées aux victimes, morts et blessés, de ces actes odieux.

Nous sommes tous touchés et concernés par ces attentats, comme Français et comme citoyen. Le Medef rend également hommage à tous les services de l’Etat qui se sont mobilisés et ont réagi avec efficacité et détermination : militaires, policiers, pompiers, urgentistes…

Soucieux d’accompagner les entreprises et les entrepreneurs le plus concrètement et opérationnellement possible dans cette situation, le Conseil exécutif du Medef a engagé des travaux sur 4 sujets : 

  • La sécurité des entreprises et des salariés. Il sera piloté par Claude Tarlet (président de l’USP) en lien avec Pierre Brajeux (président du Medef 92) et Jean-Pierre Quémard (vice-président de la Fieec).
  • L’impact économique des événements sur le secteur du commerce et du tourisme. Il s'agira de travailler avec le gouvernement et toutes les parties prenantes pour que les nécessaires mesures de sécurité s’articulent au mieux avec le maintien de l'activité économique. Il sera piloté par Jacques Creyssel (délégué général de la FCD) et Thierry Hesse (président du comité tourisme du Medef). 
  • Les questions de ressources humaines, et de management soulevées par ces événements. Nous pourrons ainsi accompagner les chefs d'entreprise dans une gestion constructive et apaisée de la diversité, notamment religieuse. Jean-François Pilliard (vice-président du Medef en charge des dossiers sociaux) et Thibault Lanxade (vice-président du Medef en charge des PME et de l’entrepreneuriat) conduiront ces réflexions.
  • Valorisation et gestion de nos salariés faisant partie de la réserve opérationnelle que ce soit à travers l'armée ou les sapeurs-pompiers volontaires. L’idée est de simplifier leur mobilisation et de valoriser l'expérience qu'ils apportent aux entreprises. Il sera piloté par Pierre Brajeux (président du Medef 92) en lien avec Geoffroy Roux de Bézieux (vice-président délégué du Medef).

Ces travaux de court terme seront complétés par d’autres actions de moyen et de long terme : soutien à l’entrepreneuriat dans les quartiers, notamment en lien avec le programme initié avec l’association AGPR (Agir pour réussir), incitation et accompagnement des PME à l’export, développement de l’Afrique et du Moyen-Orient, poursuite de la construction européenne en lien avec nos partenaires…

Pour Pierre Gattaz, président du Medef : « La sécurité de nos concitoyens et de notre pays est une priorité pour nous tous. Nous ne serons pas paralysés par la peur. Nous allons continuer nos actions, dans le respect de nos convictions, pour accompagner nos chefs d’entreprise et leurs salariés à faire face dans leur quotidien. Dans le même temps, il faut éviter que le moteur économique de notre pays ne s’affaiblisse. Car il n’y a pas de pays fort sans économie forte. Et il n’y a pas d’économie forte sans entreprises compétitives et agiles. Il est donc crucial de maintenir le cap de la restauration de la compétitivité et de la confiance pour retrouver richesses et emplois dans notre pays. »