Social

Chiffres du chômage : la création d’emplois passera par les entreprises

Le Medef a pris connaissance des nouveaux chiffres du chômage qui montrent une nouvelle dégradation de la situation, malgré le début de reprise perceptible ces dernières semaines.

Nous devons collectivement prendre conscience d'une vérité simple : la dynamique de création d’emplois passera par les entreprises. Faire une politique qui libère les entreprises de leurs contraintes, qui allège leurs charges et qui simplifie leur environnement est la seule solution pour recréer une dynamique de création d’emplois dans notre pays. Il faut en priorité lever la peur de l’embauche dans les entreprises françaises, notamment chez les TPE et PME.

Il faut aussi se donner une vision commune et être cohérent et déterminé dans les réformes à venir. Or les signaux envoyés ces dernières semaines sont contradictoires : si la volonté de simplifier et de lever les contraintes sur les entreprises est perceptible dans la loi Macron (même si elle reste perfectible), la loi santé, a contrario, ne porte ni vision, ni volonté de réformes alors même que la filière de la santé est un atout de la France. De même, la pénibilité, par son caractère dogmatique et kafkaïen, reste une machine à détruire de l’emploi, même si des améliorations sont espérées par la mission menée par MM. Huot et Sirugue.

Pour Pierre Gattaz, président du Medef : « la France est à un croisement. Soit elle choisit le replis, les vieilles recettes éculées depuis 30 ans, et refuse de se réformer, et elle continuera à sombrer lentement.  Soit elle choisit de faire confiance aux entreprises et aux entrepreneurs, est fière d’elle-même, et mène les réformes indispensables, et elle a tous les atouts pour rebondir. Les chiffres du chômage d’aujourd’hui montrent que les demi-mesures ne suffisent plus. Il nous faut agir plus vite, plus fort et vite. »