Social

Chiffres du chômage : réformons et avançons ! Il y a urgence

Les chiffres du chômage de ce jour montrent une nouvelle dégradation de la situation, malgré le début de reprise de ces dernières semaines.

L’emploi dépend de la compétitivité à retrouver, et de la confiance à créer avec les forces économiques.
Il faut désormais créer en France un environnement favorable à la croissance et à l’activité économique.

Cela passe par :

  • Une accélération des réformes timidement engagées pour libérer les freins à l’embauche. Le Medef avait formulé dès septembre 2014 ses 50 propositions concrètes dans le document « 1 million d’emplois... c’est possible ! ». Il est urgent que le gouvernement passe désormais à l’action sur tous les sujets listés. 
  • Une cohérence d’action du gouvernement et des députés. Les débats actuels sur la loi Dialogue social sont contraires à la confiance nécessaire.
  • Une poursuite de la baisse des charges pesant sur les entreprises. Le respect de la trajectoire du Pacte de responsabilité en termes de baisse des charges et de la fiscalité est un élément clé pour le retour de la confiance.

La peur de l’embauche est une réalité trop présente chez les chefs d’entreprise faisant écho à la peur du licenciement chez les salariés. Il faut s’attaquer d’urgence à cette double peur, car, ainsi que le démontrent désormais de nombreuses personnalités de tout bord politique, l’obésité et la complexité du code du travail sont parmi les causes clairement identifiées de ces peurs qui paralysent le marché du travail. 
 
Pour Pierre Gattaz, président du Medef : « La création d’emploi est le combat majeur de la France et de ses entreprises. Mais l’emploi est un objectif et une conséquence : il ne se décrète pas ! Il faut désormais de la cohérence entre les déclarations et l’action, éviter les coups de frein et les contradictions, continuer les baisses engagées afin de donner toutes ses chances à la reprise, sinon la croissance repartira sans emplois ! »