Social

Ensemble pour l’emploi

chomage

    Le Medef vient de rendre publiques ses propositions pour un plan d’urgence en faveur de la création d’emplois. Ce document de travail, à discuter et compléter, sera envoyé ce jour au gouvernement ainsi qu'à l’ensemble des partenaires sociaux et des partis politiques afin de créer une dynamique autour de l’emploi.

    Compte tenu de la situation économique et sociale de la France, nous devons collectivement passer à l’action pour enfin s’attaquer au fléau du chômage. Seules les entreprises créent des emplois durables. Toute politique efficace doit donc les mettre au cœur de l’action. Trois principes clés doivent guider ces politiques : confiance des entrepreneurs et des salariés, compétitivité et agilité des entreprises.

    Le Medef invite toutes les organisations syndicales, les partis politiques et les acteurs de l’emploi à formuler leurs propositions dans ce sens. Un plan efficace de lutte contre le chômage prendra des années. Il doit être trans-partisan et s’organiser en trois temps :

    1. Un « choc » de confiance avec un « pack » de premières mesures d’urgence dès le début 2016 : zéro charge nouvelle embauche et alternant, sécurisation du CDI, souplesse dans l’emploi, promotion et simplification de l’entrepreneuriat et, enfin, cohérence dans l’action publique pour éviter les contraintes, taxes ou sanctions supplémentaires.
    2. Une politique de soutien à cette première impulsion en mettant en œuvre des réformes déjà largement discutées : réforme du code du travail, apprentissage, assurance chômage, baisse du coût du travail et de la fiscalité, emploi des séniors…
    3. Des réformes de fond qui doivent encore être discutées afin qu’elles soient mises en œuvre dans la durée : baisse des dépenses publiques, baisse de la pression fiscale, simplification, enseignement, mondialisation et ambition commune.

    Face à la situation, l’aspirine ne suffit plus, il nous faut une multi-médication forte.

    Pour Pierre Gattaz, président du Medef : « Cela fait des mois que nous alertons sur le fait que le chômage doit être traité par un ensemble de mesures cohérentes, fortes et dans la durée. Face à la situation, l’aspirine ne suffit plus, il nous faut une multi-médication forte. Si on se contente de quelques mesures isolées, nous pourrons avoir une rémission sans guérison. Moi, je crois en mon pays, je vois ses atouts formidables, je connais la valeur de nos entrepreneurs et de leurs équipes, leur courage. Donnons-nous une chance de réussir ensemble en prenant enfin les bonnes réformes ! »

    471 KB

    Plan d'urgence pour l'emploi

    Télécharger