International -Europe
Entrepreneuriat TPE-PME
Financement

MEDEF International se félicite du rapprochement entre AFD et CDC

financement

    A l’occasion du bicentenaire de la Caisse des dépôts, le 12 janvier 2016, le Président de la République a confirmé le rapprochement de l’Agence Française de Développement (AFD) et du groupe Caisse des dépôts (CDC).

    “ Pour les entreprises, la rationalisation des principaux intervenants financiers publics français dans les pays émergents et en développement serait une évolution positive qui concentrera tous les moyens disponibles à leur réussite à l’international. ”

    MEDEF International se réjouit du rapprochement des expertises financières et sectorielles de l’AFD et de la CDC, qui devrait permettre de doter la France d’une véritable force de frappe dans le domaine du financement de projets à l’international et de l’aide publique au développement.

    Cet outil bilatéral renforcé se rapprochera ainsi des modèles existants, notamment en Allemagne. L’activité annuelle de l’AFD devrait passer de 8,5 à 12,5 milliards d’euros. A titre de comparaison, le bilan combiné de l’AFD et de la CDC s’élèvera à plus de 450 Md€, comparable à celui de la KfW (490 Md€).

    Il est prévu de créer de nouveaux effets de levier sur l’aide multilatérale et européenne. Cette réforme procurera au groupe CDC un réseau de dimension mondiale et toute l’expertise de l’AFD dans les économies émergentes et en développement. 

    Par ailleurs, pour les entreprises, la rationalisation des principaux intervenants financiers publics français dans les pays émergents et en développement (AFD, PROPARCO, Bpifrance avec les garanties publiques export jusqu’alors gérées par la COFACE) serait une évolution positive qui concentrera tous les moyens disponibles à leur réussite à l’international.

    Nous appelons à ce que cette réforme majeure permette à nos partenaires de bénéficier d’une offre française pertinente et compétitive, grâce à une offre de financements performants. 

    Après le succès de la COP21 auquel le MEDEF s’est largement associé, ce rapprochement pourra promouvoir un développement urbain durable. Il pourra également devenir un pôle d’excellence mondiale pour la lutte contre le réchauffement climatique et la promotion de la transition énergétique.

    Pour Pierre Gattaz, président du MEDEF : « La mondialisation est une opportunité majeure pour la croissance et l’emploi. La France a des atouts formidables à faire valoir ! Le futur est à inventer. Nous sommes attendus, c’est le moment d’agir. Il y a urgence ».