Education-Formation

Vous aussi, soutenez l’organisation de la WorldSkills Competition 2019 en France !

Le Medef lance aujourd’hui une grande mobilisation pour soutenir la candidature de la France pour l’organisation de la 45e compétition internationale de la WorldSkills Competition (historiquement connue en France sous le nom « Olympiades des Métiers ») en 2019.

Cette compétition internationale, organisée tous les deux ans, réunit des jeunes de moins de 23 ans de 72 pays qui s’affrontent sur des épreuves techniques de très haut niveau. Ce concours donne ainsi à voir la maîtrise et le talent des jeunes du monde entier dans une cinquantaine de métiers techniques.

Une jeunesse positive et passionnée

Alors que notre pays doute de sa capacité à rebondir, la WorldSkills Competition est un véritable antidote à la morosité et une vitrine de l’excellence française. Cette compétition réunit une jeunesse positive et passionnée, prête à construire son avenir par son engagement, sa motivation, et son envie de réussir.

Premier acte de cette mobilisation, le Medef ouvre aujourd’hui une pétition en ligne pour récolter « 10 000 signatures » en faveur de la candidature de la France. Il va également mobiliser toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, en faveur de cette opération, notamment à l’occasion de rencontres territoriales portées par le navigateur Marc Thiercelin, qui sera le porte-drapeau du Medef pour cette grande mobilisation.

Le Medef a choisi de lancer ce mouvement de soutien au siège des Compagnons du Devoir et du Tour de France dont le savoir-faire et la démarche d’excellence sont internationalement reconnus, car il souhaite aussi, à travers cet événement, valoriser l’apprentissage comme voie d’excellence.

Pour Florence Poivey, présidente de la commission Formation du Medef : « Cette compétition démontre que nous avons en France des filières d’excellence, capables de se confronter à l’international. Malheureusement, celles-ci sont encore trop dévalorisées dans notre pays. L’événement WorldSkills doit nous servir à mettre en valeur l’excellence de tous nos métiers et relancer l’intérêt pour la filière technique et son image. Cette compétition démontre également que l’ensemble des voies de formation professionnelle qui conduisent à ces métiers - lycées pro, CFA, écoles professionnelles – notamment par le biais de l’apprentissage, permet aux jeunes de se révéler dans toute la diversité de leurs compétences. »

Pour Pierre Gattaz, président du Medef : « Il est urgent de reconnecter l’orientation avec la société de demain, ainsi que les besoins et les attentes réelles des entreprises. La France a des atouts magnifiques, un savoir-faire et une excellence reconnus. Mais elle est en péril car, depuis trop longtemps, notre pays délaisse les métiers techniques, ou les voies de formation comme l’apprentissage. Je souhaite que l’on capitalise sur cette compétition mondiale, positive et enthousiasmante, pour remettre l’accent sur ces voies d’excellence. J’espère que tous les acteurs se mobiliseront en faveur de la candidature de la France pour l’organisation de cette compétition à Paris en 2019. C’est une formidable opportunité. »

Le Medef est l’un des membres fondateurs depuis 1990 du Comité français des Olympiades des métiers (COFOM - WorldSkills France), qui organise les Finales Nationales pour constituer l’Équipe de France des Métiers et prépare ces jeunes à la compétition mondiale.