Économie

Souveraineté & compétitivité des entreprises : plus de temps à perdre !

55, avenue Bosquet - 75007 Paris

Compétitivité entreprise

    Face notamment aux sanctions commerciales, aux lois extraterritoriales américaines et aux ambitions chinoises, entreprises et Etats sont confrontés aux mêmes défis : l’urgence de défendre notre souveraineté et de préserver notre compétitivité. Après avoir longtemps subi, le temps des (ré)actions française et européenne est venu. Protection des données, lutte contre les ingérences étrangères, autonomies technologique et énergétique, les enjeux sont nombreux. Le MEDEF vous propose de participer à un événement visant à débattre des politiques à mettre en œuvre et du rôle déterminant que les entreprises peuvent jouer pour garantir nos souverainetés économique, industrielle et numérique, et notre compétitivité internationale.

    Inscrivez-vous ici

    Programme :

    14h30 : Ouverture par Geoffroy Roux de Bézieux, président du MEDEF

    14h45 : Souveraineté : le retour du patriotisme économique ? 
    Face aux politiques protectionnistes, notamment des Etats-Unis et de la Chine, la défense de notre souveraineté implique-t-elle le retour d’un certain patriotisme économique ? Quel modèle de souveraineté française et européenne devons-nous favoriser ? 
    Intervenants : 

    • Edouard Bourcieu, représentant de la Commission Européenne en France et en Belgique pour les questions commerciales 
    • Bertrand Le Meur, directeur-adjoint des Affaires internationales, stratégiques et technologiques au secrétariat général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN)
    • Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur d’Allemagne en France 
    • Tara Varma, directrice du Bureau de Paris et Policy Fellow - European Council onForeign Relations (ECFR)

    15h30 : La nationalité : force ou faiblesse dans une économie mondialisée ? 
    Au cœur des enjeux de souveraineté, les entreprises voient leur nationalité redevenir un critère clé dans la concurrence qui les oppose à de grandes entreprises étrangères soutenues par leurs Etats d’appartenance. De nombreux fleurons et pépites stratégiques nationales sont ainsi passés ces dernières années sous pavillons étrangers. Considérées pour certaines comme entités stratégiques à protéger, les entreprises ont un rôle clé à jouer pour porter l’excellence technologique et les valeurs françaises et européennes sur la scène internationale. 
    Intervenants : 

    • Nicolas Lerner, directeur général de la Sécurité Intérieure (DGSI) 
    • Sébastien Massart, directeur de la stratégie de Dassault Systèmes 
    • Mathias Vicherat, secrétaire général de Danone

    16h30 : Se donner les moyens d’une souveraineté offensive
    Protéger sans entraver, préserver l’attractivité et des capacités d’innovation dans un contexte géopolitique volatile sont des défis substantiels. Quels instruments et moyens, notamment financiers, la France et l’Europe doivent-elles mettre en place pour préserver leur autonomie et la compétitivité de leurs entreprises ? 
    Intervenants : 

    • Benoit de la Chapelle Bizot, directeur Général par intérim de la Fédération Bancaire Française (FBF) 
    • Benoît Coquart, vice-président Bâtiment de la Fédération des Industries Électriques, Électroniques et de Communication (FIEEC), directeur général de Legrand 
    • Thomas Courbe, directeur général des Entreprises (DGE) et commissaire à l’Information Stratégique et à la Sécurité Economiques (CISSE) 

    Synthèse

    • Laurent Giovachini, président du Comité Souveraineté et sécurité économiques des entreprises du MEDEF, Président de la Fédération Syntec et Directeur Général Adjoint de Sopra Steria

    17h15 : Clôture par Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes