Conférences débats 2e partie

Religions, le retour ?– Hall d’honneur

« Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas » aurait affirmé André Malraux, mais dans ce monde actuel de bruit, de fureur et d’agitation, quelle place occupe vraiment le religieux ? Dieu est-il devenu l’ultime clé de compréhension des bouleversements du monde moderne ? Les religions comblent-elles un vide social comme l’affirme Marcel Gauchet ? Port de la Burqa, manif pour tous… la religion a également fait irruption dans le débat public et dans les médias, autour de questions qui attisent les passions. Partout dans le monde, des fanatiques tuent au nom de Dieu et la religion devient un prétexte pour des velléités hégémoniques. Faut-il, voir dans ce retour du religieux la crise de légitimité de nos démocraties en proie aux crises économiques ? Comment lutter contre ces dérives ?

  •     Retour au religieux ou recours au religieux ?
  •     Réveil identitaire ou quête de sens ?
  •     Comment expliquer le retour du mal au nom de Dieu ?
  •     Dieu aime-t-il la guerre, et toutes les religions sont-elles porteuses de violence ?
  •     Quelles réactions face à la barbarie ?
  •     Comment lutter contre l’extrémisme religieux et la pathologie de la certitude ?
  •     Comment rétablir et intensifier le dialogue et l’acceptation de l’altérité ?
  •     Quelle place pour la laïcité dans le contexte actuel ?
  •     Quel rôle doit jouer l’entreprise face au fait religieux ?

Intervenants

  • Fatima Achouri, consultante fait religieux
  • Laurent Bataille, président des EDC, PDG de Poclain Hydraulics
  • Mgr Jean-Luc Brunin, ancien président du Conseil Famille et Société CEF, évêque du
  • Havre
  • Anouar Kbibech, président sortant et vice-président du CFCM, président du Rassemblement des Musulmans de France, cadre dirigeant chez SFR
  • Rivon Krygier, rabbin

Animateur : Guillaume Goubert, directeur de La Croix

Fichier audio de la table-ronde

 

La planète du Net est-elle nette ? – Plénière Malakoff Médéric

3,42 milliards d’internautes, soit 46 % de la population mondiale, 2,31 milliards d’inscrits sur les réseaux sociaux, un taux de pénétration qui ne cesse de croître y-compris dans les pays les moins développés… Internet est partout et impossible aujourd’hui d’imaginer nos vies sans la toile. Mais si, 26 ans après sa naissance, les avantages d’Internet ne sont plus à démontrer, ce n’est pas un monde sans danger, loin s’en faut. Spam, désinformation, hacking, phishing, virus en tout genre, chevaux de Troie, hoax, skimmer, crimeware, logiciels espions … la cybercriminalité a de multiples visages et le nombre des cyberattaques double d’année en année. Selon le ministère de l’intérieur, pas moins de 24 000 attaques auraient été déjouées en France en 2016. Les entreprises et en particulier les PME en sont les cibles privilégiées, mais cette cybercriminalité, qui s’internationalise, menace également les relations politiques et les outils militaires. Autres dangers du Net, la cyberdépendance et la cyberinfluence qui menacent les plus fragiles d’entre nous. Les jeunes notamment deviennent la proie de toute sortes de prédateurs : voyeurs, pédophiles, extrémistes… Comment en sommes-nous arrivés là ? Et que faire pour reprendre le contrôle ?

  •     Réguler Internet, est-il déjà trop tard ?
  •     Cybercriminalité, Cyberpornographie et Cyberdépendance : quelle cyberdéfense contre ces nouveaux dangers ?
  •     Les lois et règlements du monde réel sont-ils efficaces et suffisants ?
  •     Qui sont aujourd’hui les cybergendarmes ? Et qui sont les Hackers ?
  •     Quelle gouvernance pour un espace sans frontière ?
  •     Faut-il construire des murs dans le cyberespace ?
  •     Comment les entreprises peuvent-elles se protéger
  •     Déconnecter, est-ce encore possible ?

Intervenants :

  • Polyanna Bigle, avocate, directeur du département Sécurité numérique, cabinet Alain Bensoussan Lexing
  • Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil, présidente du G29
  • Eric Léandri, cofondateur et président de Qwant
  • Guillaume Poupard, directeur général de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information
  • Robert Vassoyan, General Manager de Cisco France, président de l’American Chamber of Commerce

Animateur : Alain Steinmann, directeur général adjoint CCM Benchmark

Fichier audio de la table-ronde

 

Guerres et paix– amphi Harmonie Mutuelle - 17h30 – 18h45

« L’âge des guerres s’achèvera-t-il en une orgie de violence ou en un apaisement progressif ?», s’interrogeait Raymond Aron dans son étude « Paix et guerre entre les nations ». Qu’en est-il aujourd’hui ? Peu de générations il est vrai ont connu un temps de paix aussi long que celles nées en Occident juste après 1945. Si la guerre entre grandes puissances semble effectivement appartenir au passé, la guerre existe et n’a jamais cessé : guerres de l’eau, minerais de conflit, guerres interethniques ou de religion, terrorisme, guerres économique, guerres civiles… Des foyers de tension latents pourraient en outre générer de nouveaux conflits. Quel peut donc être l’avenir de la guerre et de la paix dans les décennies à venir ? « L’hiver est-il arrivé » comme le redoute Garry Kasparov et un autre Sarajevo peut-il faire voler notre monde en éclats ?

  •     L’instinct guerrier est-il une composante intrinsèque de la nature humaine ?
  •     Les nouveaux rapports de force géopolitiques sont-ils une menace pour la paix ?
  •     A-t-on franchi la ligne rouge avec le drame syrien ?
  •     Réduire les budgets de la Défense, jusqu’où ?
  •     La guerre est-elle encore « une simple continuation de la politique, par d’autre moyens » ?
  •     Les missions de paix sont-elles efficaces ?
  •     A quoi peut encore servir l’ONU ?
  •     Préserver la paix, le rôle des entreprises ?
  •     Si vis pacem, para bellum, est-ce toujours vrai ?
  •     Guerres et paix, quelles dimensions économiques ?
  •     Est-il moral de faire des affaires dans les pays en guerre ?
  •     Développement capacitaire, transformation numérique, rapport à l’industrie… où en est-on ?
  •     Comment développer la résilience ?
  •     Quelle transformation de l’outil de défense, en France et au niveau de l’Otan ?

Intervenants :

  • Florence Parly, ministre des Armées (17h30-17h45)
  • Vice-amirale (2S) Anne Cullère
  • Nicole Gnesotto, professeur au Cnam, présidente de l’IHDN
  • Paul Hermelin, PDG de Cap Gemini
  • Général Denis Mercier, commandant Suprême Allié pour la transformation/OTAN

Animateur : Georges Malbrunot, journaliste - Le Figaro

Fichier audio de la table-ronde

 

Voir encore plus grand– amphi Tocqueville

« Démographie galopante dans certaines régions du globe, raréfaction des ressources, réchauffement climatique, besoins accrus de satellites pour accompagner la robotisation… tout plaide pour un renouveau de la conquête spatiale. Hier chasse gardée des deux grandes puissances qu’étaient les Etats-Unis et l’Union soviétique, l‘espace intéresse désormais un nombre grandissant de pays et d’entreprises. Quels sont les enjeux ? Quelles coopérations internationales et quelles coordinations des programmes peut-on envisager ? Va-t-il falloir, comme le pense Jeff Bezos « utiliser l’espace pour sauver la Terre ? »

  •     La terre est-elle devenue trop petite ?
  •     Où en sont aujourd’hui les programmes spatiaux ?
  •     La conquête spatiale, nécessité ou simple indicateur de puissance ?
  •     Une colonie sur Mars et un « moon village », utopie ou réalité à très court terme ?
  •     Prendra-t-on bientôt ses vacances dans l’espace ?
  •     Comment vivre longtemps en apesanteur ?
  •     L’espace, à quel prix ?
  •     Débris spatiaux, pollution des fusées : quel impact écologique ?
  •     SpaceX, Virgin Galactic, Masten Space Systems… que change l’arrivée du secteur privé ?
  •     Finalité commerciale ou vocation scientifique ?
  •     Quid des planètes extrasolaires ?
  •     Sommes-nous seuls dans l’Univers ?

Intervenants :

  • Jean-Loup Chrétien, spationaute
  • Anne-Marie Lagrange, directrice de recherche au CNRS, spécialiste des exoplanètes
  • Jean-Yves Le Gall, président du CNES
  • Roland Lehoucq, astrophysicien au CEA de Saclay

Fichier audio de la table-ronde