Économie
Entrepreneuriat TPE-PME

1 Français sur 4 envisage l'aventure entrepreneuriale !

    Quatre ans après la crise sanitaire, l’envie d’entreprendre des Français demeure intacte, voire en légère hausse : un quart d’entre eux serait prêt à créer ou reprendre une entreprise. Mais comment, où et avec qui se verraient-ils entreprendre demain ? Et sont-ils prêts à intégrer, entre autres, les enjeux liés à l’explosion de l’IA ? C’est ce qu’ont souhaité explorer CCI France et le Medef dans une enquête menée par OpinionWay à l’occasion de la 31ème édition de GO Entrepreneurs (3 & 4 avril 2024 à Paris La Défense Aréna).

    Cette enquête a été menée du 15 janvier au 5 février 2024 auprès d’un échantillon de 1011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, ainsi qu’auprès d’un échantillon de 405 dirigeants d’entreprises, représentatif des entreprises du secteur privé de 0 salarié et plus.

    Principaux enseignements

    Les Français et l'entrepreneuriat, une love story qui perdure

    • Un Français sur quatre (25 %) souhaite créer ou reprendre un jour une entreprise, soit +13,5 millions de nouveaux entrepreneurs français potentiels
    • Plus de la moitié d’entre eux d’entre eux (53 %) envisagent même de sauter le pas d’ici 2 ans, soit +7 millions de nouveaux entrepreneurs français potentiels avant 2026
    • 43 % des aspirants entrepreneurs envisagent d’entreprendre seuls, tandis que 46 % se lanceraient avec un proche du cercle privé
    • Plus d’un Français sur dix (16 %) aurait déjà repéré une entreprise qu’il pourrait reprendre
    • Pour un Français sur trois (32 %), l’entrepreneuriat est l’avenir du travail pour tous ou une expérience à tester au moins une fois dans sa vie
    • Le top 3 des régions préférées pour entreprendre est dominé par l’Île-de-France (21 %), puis suivi par l’Occitanie (13 %) et Auvergne-Rhône-Alpes (11 %) à égalité avec la Nouvelle Aquitaine (11 %)

    L’avenir du business ne s'écrira pas sans intelligence artificielle

    • 77 %répondants du grand public sont convaincus que l’explosion de l’IA devrait faire apparaitre une nouvelle génération d’entrepreneurs avec des profils inédits
    • Pour les dirigeants(40 %) et les potentiels entrepreneurs (54 %), l’IA servira avant tout à gagner du temps dans la gestion des formalitésd’entreprises
    • Plus d’un dirigeant sur trois (36 %) est même prêt à confier sa stratégie de communication à l’IA
    • Plus d’un dirigeant sur deux (53 %) reconnait être en retard sur l’intégration de l’IA dans sa stratégie ou ses process d’entreprise

    >> Télécharger les slides de présentation du sondage au format PDF

    >> Télécharger le communiqué de presse au format PDF

    >> Télécharger l'infographie au format PDF