International -Europe
Construction européenne

Nouvelles de Bruxelles

carte-europe

    Sommet des chefs d'Etat, Brexit, réouverture des frontières, marché unique, politique commerciale et d'investissement, priorités des présidences de l'UE, CBI...

    Premier Sommet des chefs d’Etat sur le Plan de relance européen
    Les 27 dirigeants ont un premier échange par visioconférence le 19 juin. Objectif : acter à l’unanimité le Plan de relance de 750 Mds proposé par la Commission. Les débats restent vifs sur son volume, les critères d’allocation des fonds entre les pays, les nouvelles taxes européennes et la répartition entre subventions et prêts. Le Medef et BusinessEurope défendent l’adoption rapide d’un Plan ambitieux et solidaire, en ligne avec les priorités stratégiques de l’UE : Pacte vert, transition numérique et résilience. 

    Le Brexit économique aura bien lieu le 31 décembre
    Boris Johnson a confirmé le refus du Royaume-Uni d’étendre la période de transition au-delà du 31 décembre 2020. Les négociations vont donc s’accélérer pendant l’été. Pour laisser le temps aux Parlements européen et britannique de ratifier l’accord, les négociations doivent aboutir avant le 31 octobre. 

    Réouverture progressive des frontières entre européens depuis le 15 juin
    Certains Etats peuvent, pour des raisons sanitaires, encore garder leurs frontières fermées jusqu’à la fin juin. La France a rouvert ses frontières, sauf avec l’Espagne (21 juin) et le Royaume-Uni (quatorzaine imposée par Londres). La Commission a lancé un site internet Reopen EU qui fait le point, en temps réel, sur les frontières, les transports et les services touristiques par pays. Les frontières extérieures pourraient progressivement rouvrir à partir du 1er juillet. 

    La Commission protège le marché unique contre les subventions étrangères
    La Commission a présenté, le 17 juin, son Livre blanc pour lutter contre les effets de distorsion générées par les subventions étrangères en Europe. Alors que ces subventions ne sont pas couvertes par les règles existantes en matière d’aides d’état, d’acquisition d’entreprises ou de marchés publics, la Commission souhaite rétablir des conditions de concurrence équitables avec les entreprises européennes. 

    La Commission lance la révision de sa politique commerciale et d’investissement
    Le commissaire Hogan a présenté la nouvelle politique commerciale de l’UE. Il s’agit de s’adapter aux défis d’aujourd’hui : protectionnisme, affrontement sino-américain, verdissement, diversification des chaines d’approvisionnement, level playing field ou encore implication des PME. La Commission parle d’autonomie stratégique ouverte : l’UE doit être moins naïve mais sans tomber dans le protectionnisme. 

    Le prochain trio des présidences de l’UE présente ses priorités
    L’Allemagne prend la présidence de l’UE du 1er juillet au 31 décembre 2020. Elle sera suivie par le Portugal au premier semestre 2021 et par la Slovénie au second semestre 2021. Les trois pays ont publié leurs priorités communes : relance post-Covid, souveraineté de l’UE, renforcement du marché unique, focus sur les PME et libre-échange tout en assurant des conditions de concurrence plus équitables. 

    La CBI élit son nouveau Président
    La Confederation of British Industries, l’homologue britannique du MEDEF, a élu à sa tête Lord Karan Bilimoria. L’actuel Président John Allan en devient le vice-Président. Les enjeux pour les entreprises britanniques sont légion : reprise post-Covid, sortie de l’UE et nouvelles négociations commerciales.