Social
Presse

40 % des chefs d’entreprise vont verser la prime exceptionnelle défiscalisée

40 % des chefs d’entreprise vont verser la prime exceptionnelle défiscalisée

    Le Medef se réjouit que les chefs d’entreprise aient largement décidé de verser la prime exceptionnelle défiscalisée. Dans un sondage commandé à l’institut OpinionWay auprès d’un échantillon représentatif de dirigeants d’entreprise, 39 % disent avoir versé la prime ou avoir l’intention de la verser d’ici au 31 mars. Dans les secteurs de l’industrie et des services, ils sont respectivement 53 % et 45 % à l’avoir fait ou en avoir l’intention. Et contrairement à une idée répandue, dans les TPE et les PME, 4 chefs d’entreprise sur 10 ont aussi joué le jeu.

    theme_color="#0084ff"> logged_in_greeting="Bonjour que puis-je faire pour vous ?"> logged_out_greeting="Bonjour que puis-je faire pour vous ?">

    Dans un premier bilan, l’Insee souligne que les entreprises ont déjà versé plus d’un milliard d’euros au titre de cette prime à la fin janvier.

    Ces résultats soulignent la volonté des chefs d’entreprise de disposer de mesures simples et lisibles permettant de partager la valeur ajoutée. S’ils sont très majoritairement favorables (79 %) à la pérennisation de cette prime défiscalisée, ils le sont également sur la généralisation de l’intéressement des salariés (80 %).

    S’appuyant sur ces données comme sur les remontées des débats organisés par les Medef territoriaux et régionaux, le Medef a proposé hier de prolonger ce succès en permettant la mise en place, par décision unilatérale, d’un dispositif d’intéressement pour toutes les entreprises de 1 à 250 salariés avec une exonération d’impôt sous un plafond de 1000 euros.