Développement durable
Climat-énergie

French Business Climate Pledge : Les entreprises françaises engagées pour le climat

Conférence : des solutions concrètes pour le climat

    Le 29 août 2019, à l’occasion de La Rencontre des Entrepreneurs de France (LaREF), 99 entreprises françaises représentant 1 650 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 6 millions d’emplois au plan mondial, réaffirment la nécessité de changer collectivement de cap en accélérant l’innovation et la R&D à travers leurs investissements dans des solutions bas carbone, afin d’engager une baisse drastique des émissions de gaz à effet de serre (GES) de la planète.

    Retrouvez dans la playlist vidéo ci-dessous les stratégies climat des entreprises signataires du French Business Climate Pledge expliquées par leurs dirigeants


    >> Visionner toutes les vidéos du French Business Climate Pledge

    L’engagement pris pour la période 2016-2020 est tenu et dépassé avant l’heure

    Pour les entreprises qui s’étaient déjà engagées à l’occasion du One Planet Summit du 12 décembre 2017 les investissements industriels et de R&D dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et d’autres technologies bas carbone s’élèvent pour 2017-2018 à 68 milliards d’euros, soit en deux ans seulement, plus que le montant des investissements prévus initialement sur la période 2016-2020 (60 milliards d’euros). On constate ainsi une accélération des investissements visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les entreprises françaises. Nombre d’initiatives significatives ont été prises dans cette période (voir ci-après).

    Les entreprises françaises s’engagent à nouveau pour la période 2020-2023

    De 2020 à 2023, 55 entreprises ayant transmis leurs prévisions d’investissements (dont 9 nouvelles) prévoient au moins 73 milliards d’euros (dont 8 milliards pour les entreprises nouvellement engagées) d’investissements industriels et de R&D dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, le déploiement d’autres technologies bas carbone, et de pratiques agricoles durables. A cela s’ajoutent des investissements à hauteur de 10 milliards d’euros dans le nucléaire en développement et des investissements à hauteur de 18 milliards d’euros dans le gaz naturel comme énergie de transition, prévus sur la même période.

    Cet engagement s’inscrit dans une perspective européenne et mondiale

    Les entreprises signataires considèrent qu’il s’agit de relever un défi essentiel pour l’attractivité et la compétitivité de la France et de l’Europe. Elles recommandent que la France et l’Union européenne s’appuient plus systématiquement sur le potentiel technologique et scientifique du continent, sa compétitivité, et encouragent une coopération accrue entre acteurs européens.

    A noter :

    • Une progression constante du nombre de signataires : 39 en 2015, 91 en 2017, 99 en 2019.
    • 22 entreprises ont rejoint l’initiative en 2019 : Atos, Bureau Veritas, Capgemini, Casino, CNP, Edenred, Eramet, Eurazeo, Europcar, Gecina, Hermès, Ingenico, Ipsen, KemOne, Korian, Orrion Chemicals Orgaform, RTE, Safran, SEB, STMicroelectronics, Vivendi, Worldine.
    • 14 entreprises signataires en 2017 n’ont pas souhaité rejoindre l’initiative en 2019 : Agralis, Aqylon, Arjowiggins, Chevalier Cleret Eltec, Elior, Essilor, Guard Industrie, LAB, MTB Recycling, Rhodia Acetow, Rocher, SmartHome, SNCF, Verteego.
    • Des évolutions de périmètre : Areva est devenu Orano ; Novacap est devenu Seqens ; Environnement SA est devenu ENVEA.
    • L’ensemble du CAC 40 et du SBF120, les principaux réseaux d’entreprises ont été sollicités (Medef, AFEP, Global Compact, Entreprises pour l’Environnement).
    4 MB

    Présentation du French Business Climate Pledge (FR)

    Télécharger
    2 MB

    Présentation du French Business Climate Pledge (EN)

    Télécharger