Économie

Pouvoir d’achat : les entreprises ont versé 19 milliards d’euros en plus en 2019

Graphique Eco

    Augmentations de salaires, primes exceptionnelles : en 2019, les entreprises ont joué le jeu en s’engageant en faveur du pouvoir d’achat à hauteur de 19 milliards d’euros.

     

    >> Démarrer le chatbot

    Les augmentations de salaires en 2019 ont été de l’ordre de 1,7 % en hausse par rapport à 2018 selon l’Acoss.  
     
    Par ailleurs, les entreprises ont créé 250 000 emplois sur un an.
     
    Lorsque l’on prend en compte d’un côté les hausses de salaires et de l’autre les emplois créés, la masse salariale des entreprises du secteur privé a augmenté de près de 3 % entre la première moitié de 2018 et de 2019. En montant annualisé, cela représente près de 17 milliards d’euros.
     
    A ceci s’ajoute la prime exceptionnelle versée par plus de 400 000 entreprises et qui a accentué cette hausse. Toujours selon l’Acoss, avec un montant médian de 450 euros en moyenne, elle a profité à 5,5 millions de salariés pour un montant total de 2,2 milliards d’euros. 30 % des salariés ont touché le maximum autorisé, soit 1 000 euros. 
     
    En incluant la prime, les entreprises verseront environ 19 milliards d’euros de rémunérations brutes en plus en 2019 par rapport à 2018.
     
    Les chiffres confirment que les chefs d’entreprises ont joué le jeu afin d’accroître le pouvoir d’achat des salariés. Une évolution d’autant plus marquée que l’inflation est restée contenue : 0,9 % en septembre 2019 selon l’Insee.
     
    Ce mouvement vertueux doit être soutenu et encouragé par une politique de l’offre lisible et volontariste, dans un contexte où la conjoncture internationale va se dégrader.